Découvrir Smart-Services
Aménagement, Gestion au quotidien

Comment choisir ses équipements de protection incendie ?

Protéger salariés des risques d’incendie au sein de son entreprise doit être une priorité pour l’employeur. Les équipements de protection incendie doivent alors être choisis avec précaution afin de répondre aux normes en vigueur mais aussi être les plus adaptés possibles aux risques d’incendie qui pourraient survenir dans vos locaux.

Sommaire de l’article

  1. Comment choisir ses équipements de protection incendie ?
    • Quelle est la réglementation de la sécurité incendie au travail ?
    • Les équipements de protection incendie obligatoires en entreprise
    • Les différents systèmes de protection contre les risques de panique
    • Le cas des Etablissement Recevant du Public (ERP)
    • Comment choisir ses extincteurs ?
  2. Etablir un devis de sécurité incendie
    • Combien d’extincteurs faut-il mettre dans ses bureaux ?
    • La formation à la sécurité incendie pour ses employés est elle obligatoire ?
    • Bien définir un contrat de maintenance du matériel incendie

1. Quelle est la réglementation de la sécurité incendie au travail ?

La protection des biens et des personnes contre les risques d’incendie et de panique au sein d’une entreprise est réglementée par la loi. Elle impose à l’employeur de mettre en place un système et du matériel afin de permettre l’évacuation rapide de toutes les personnes présentes dans la société, l’extinction ou limitation de la propagation de l’incendie, la communication avec les secours et de favoriser leur accès et leur intervention.

Les équipements de protection incendie obligatoires en entreprise

Les normes de sécurité en termes d’équipements de protection incendie imposent à l’employeur :

  • L’installation d’une alarme sonore et audible dans tous les locaux de l’entreprise avec un minimum d’autonomie de 5 min pour retentir durant toute la durée de l’évacuation. Dans le cas où elle ne suffirait pas ou qu’elle ne serait pas audible par tous les employés de l’entreprise en cas de port de casque anti-bruit ou d’handicap auditif, il faut la compléter d’une alarme visuelle.
  • La mise en place de moyens de lutte contre les incendies, au minimum des extincteurs.

Les différents systèmes de protection contre les risques de panique

Afin d’éviter les effets de panique lors de la survenue d’un incendie, certains systèmes de protection passive doivent également être mis obligatoirement en place dans les locaux de l’entreprise :

  • L’installation d’un système de désenfumage pour évacuer la fumée, limiter la propagation de l’incendie, faciliter l’évacuation et l’intervention des secours.
  • Une porte coupe-feu doit également être installée afin de bloquer la propagation du feu et faire barrière aux fumées et émanations toxiques.
  • Les entreprises de plus de 20 salariés doivent avoir au moins une sortie de secours.
  • Les chemins d’évacuation ainsi que les zones de sécurité et les issues de secours doivent être mises en évidence grâce à un balisage et des éclairages de sécurité en cas de coupure d’électricité ou de fumées.
  • Les panneaux concernant les secours, le matériel et le plan d’évacuation doivent également être visibles.

Le cas des Etablissement Recevant du Public (ERP)

Les ERP, Etablissements Recevant du Public sont tout simplement des bâtiments qui accueillent des personnes extérieures à la structure. Cette catégorie englobe un grand nombre d’établissements comme, entres autres, les restaurants, hôtels, écoles, hôpitaux, gares, banques et bureaux s’ils reçoivent de la clientèle. Dans ces établissements, il est souvent nécessaire de multiplier les équipements de protection incendie.

En fonction de la capacité d’accueil, il peut être souhaitable d’investir dans des robinets d’incendie armés, des colonnes sèches ou humides, des installations fixes de détection et d’extinction d’incendie afin de garantir la sécurité des employés et des visiteurs.

Comment choisir ses extincteurs pour son entreprise ?

Le choix de ses équipements incendie et notamment de ses extincteurs doit se faire en fonction de la nature du feu qui est susceptible de se déclencher dans vos locaux. Les feux sont classés selon 5 catégories en fonction de leur origine. On distingue les feux « secs » (A) qui ont pour origine des matériaux solides comme le papier ou le tissu par exemple, les feux « gras » (B) dus à des hydrocarbures ou encore les feux « gazeux » (C), « de métaux » (D) ou « d’huiles ou graisses » (F) qui surviennent notamment dans les cuisines.

À chaque feu son extincteur ! L’extincteur à poudre, le plus commercialisé, permet d’étouffer les flammes à l’aide d’une réaction chimique. Il est particulièrement adapté pour les feux de classes A, B et C. L’extincteur à eau pulvérisée, comme son nom l’indique, pulvérise de l’eau mélangée à des additifs pour étouffer le feu et faire baisser la température. Il est adapté aux feux de classes A et B. L’extincteur à mousse a la même action que l’extincteur à eau pulvérisée et est recommandé pour les mêmes classes de feux. L’extincteur au dioxyde de carbone (CO2) est quant à lui adapté aux feux de classes B et C notamment en cas de feu d’équipements électriques.

2. Etablir un devis de sécurité incendie

Afin de choisir au mieux ses équipements de protection incendie, en assurer leur maintenance ou encore la prévention des risques, il faut avant tout être averti des obligations réglementaires.

Combien d’extincteurs faut-il mettre dans ses bureaux ?

L’installation d’extincteurs dans votre entreprise est donc obligatoire. Vous devez placer au minimum un extincteur à eau pulvérisée de 6 litres pour 200m2 et au moins un par niveau. Dans les locaux qui ont une activité industrielle, il faut placer un extincteur pour 150m2.

Ils doivent être installés près des lieux les plus à risque d’incendie (à proximité des installations électriques par exemple), fixés à une hauteur inférieure à 1,50m et leur présence doit être signalée.

La formation à la sécurité incendie pour ses employés est elle obligatoire ?

Concernant la formation à la sécurité incendie des employés, le code du travail mentionne que « tout chef d’établissement est tenu d’organiser une formation pratique et appropriée en matière de sécurité (Art 231-3-1), au bénéfice des travailleurs qu’il embauche (…) Cette formation doit être répétée périodiquement dans des conditions fixées par voie réglementaire ou par convention ou accord collectif. (…) Les chefs d’établissement doivent prendre les mesures nécessaires pour que tout commencement d’incendie puisse être rapidement et efficacement combattu dans l’intérêt du sauvetage du personnel. La consigne de sécurité incendie prévoit des essais et visites périodiques du matériel et des exercices au cours desquels les travailleurs apprennent à reconnaître les caractéristiques du signal sonore d’alarme générale, à se servir des moyens de premier secours et à exécuter les diverses manœuvres nécessaires. Ces exercices et essais périodiques ont lieu au moins tous les six mois » (Article R4227-28).

L’entraînement aux exercices d’évacuation pour reconnaître le signal sonore d’alarme et se servir du matériel de premier secours est donc obligatoire et doit être répété tous les 6 mois. En revanche, l’obligation de formation à la sécurité incendie pour ses employés ne semble que relativement obligatoire selon le Code du Travail. Elle est cependant vivement souhaitable et indispensable pour savoir réagir en cas d’incendie et sauver des vies.

Bien définir un contrat de maintenance du matériel incendie

La maintenance du matériel incendie doit être assurée régulièrement pour garantir leur bon fonctionnement. L’entretien et le contrôle des extincteurs doivent être faits tous les ans par un professionnel agréé. Afin d’attester que l’appareil est bien conforme aux réglementations en vigueur, la date de la maintenance est inscrite sur chaque extincteur et doit également être actualisée dans le registre de sécurité.

Sachez qu’en cas d’incendie, les preuves de l’entretien des équipements de protection doivent être fournies aux assureurs.

Plateforme Office Management

Une seule plateforme pour tout gérer.

  • Recevez des devis en moins de 24h

  • Votre facturation centralisée

  • Prestataires sélectionnés par nos équipes

  • Plus de 20 services à disposition : ménage, petits travaux, traiteur, etc.

Demander une démonstration
Créer un compte
La plateforme Smart-Services

Plateforme Smart-Service

✔ Une seule plateforme pour gérer vos bureaux de A à Z
✔ + de 20 services disponibles
✔ Une seule facturation centralisée

DÉCOUVRIR SMART-SERVICES

Recevez nos articles par mail, une fois par semainePas de spam, seulement quelques bonnes idées hebdomadaires pour gérer vos bureaux !
Découvrir Smart-Services