Comment transformer son organisation par l’environnement de travail ? Par Smart-Services

Le monde du travail est en pleine mutation depuis quelques années. Les modes de fonctionnement sont en train de changer. On cherche davantage à mettre en avant une bonne qualité de vie au travail en se concentrant sur des notions comme la motivation, le travail collaboratif, le management participatif et la flexibilité au travail.

Transformer sa façon de travailler en faisant évoluer son environnement, voici un des enjeux majeurs des entreprises d’aujourd’hui et de demain.

L’environnement du travail en quelques chiffres

Selon une récente étude de l’ARSEG (Association des Directeurs de l’Environnement de Travail) qui a analysé les facteurs de transformation de l’organisation en entreprise, il est évident aujourd’hui que l’environnement de travail est un ensemble de conditions matérielles, mais aussi de moyens et de services mis à disposition des collaborateurs afin de fluidifier leur travail.

Concrètement, l’environnement de travail représente près de 6% du CA d’une entreprise en moyenne, ce qui équivaut à 185 milliards d’euros au total, soit 1 millions d’emplois qui ne peuvent pas, la plupart du temps, être délocalisés.

Travailler activement en interaction

La question entre l’espace de travail et l’engagement des collaborateurs reste au cœur du management d’aujourd’hui.

L’objectif est que chacun s’approprie l’espace de travail en étant reconnu pour ce qu’il est et ce qu’il fait afin d’améliorer la productivité

Faire évoluer l’environnement de travail présente des atouts non négligeables :

  • Des opportunités techniques : possibilité de réaliser des économies financières en regroupant les activités ou en développant le travail en réseau.
  • La possibilité de réaménager ou de démanger l’entreprise vers un local plus conforme aux idées qu’elle promeut.
  • Le décloisonnement des activités et un management plus transversal.

Travailler dans un open space permet ainsi de générer plus d’interactivité entre les salariés. Chaque espace est pensé pour être détourné de sa fonction première. Ainsi, une réunion peut se faire dans la cuisine, le couloir sert de salle de téléphone, la salle de sport sert à faire la sieste, etc.

Le travail nomade

Avec la transformation de l’organisation, on modifie la façon de travailler.

L’objectif est d’apporter de plus en plus de flexibilité aux collaborateurs. Dès lors, son engagement et sa productivité s’en trouvent accrus.

L’une des tendances actuelles est d’apporter un soin particulier au travail nomade.

Aujourd’hui, il n’est plus nécessaire de rester «?coincé?» dans son bureau toute la journée pour effectuer des tâches que l’on peut faire depuis n’importe où avec son smartphone ou son ordinateur portable.

 

L’arrivée du numérique, du Cloud et du partage des tâches permet maintenant à chacun de bénéficier d’une grande variété de mobilier et de travailler où il veut.

C’est aussi l’occasion de mettre en place le télétravail pour réaliser certaines activités.

Flexibilité et télétravail apportent des avantages intéressants comme :

  • Une hausse de la flexibilité des RH
  • Une baisse de l’absentéisme et des retards
  • Une meilleure intégration des collaborateurs
  • Une meilleure gestion des transferts d’activité
  • Une augmentation de la motivation et de la compétitivité
  • Un gain en autonomie et en responsabilité.

Si l’approche peut déconcerter de prime abord, elle induit pourtant une nouvelle organisation des espaces de travail pour favoriser la qualité de vie au travail et la performance.

L’attrait des nouveaux services

Toujours dans une optique de privilégier la qualité de vie au travail en cherchant l’équilibre entre vie pro et vie perso, de nouveaux services font leur entrée au sein des entreprises.

Des services comme une conciergerie où l’on s’occupe de votre pressing, où vous pouvez effectuer des achats express, où vous pouvez faire réparer votre téléphone, mais aussi bénéficier de services tels que barbier, séances d’ostéopathie, cours de fitness et de yoga sont des leviers incontestables de bien-être en entreprise.

Modifier l’environnement de travail en incluant ces services implique de changer son organisation de travail tout en mettant l’humain au cœur des préoccupations de l’entreprise.

Un management participatif

Avec l’arrivée prochaine de la génération des Millenials sur le marché du travail, il va falloir prendre les devants.

En effet, ces nouveaux travailleurs auront besoin de prendre des initiatives, d’être au cœur du processus décisionnel, d’avoir des responsabilités, mais aussi de travailler en autonomie, tout en confiance.

La transformation de l’organisation passe par le management participatif ou collaboratif qui devient alors un pilier de transition vers un nouveau mode de travail.

Cela implique une plus grande confiance en chacun, mais aussi une plus grande responsabilisation et un certain lâcher-prise où chacun doit s’exprimer pour travailler conjointement vers un même objectif.